Retour à la page d'accueil
  Historique de la roseraie

MENU
Historique de la Roseraie
 
Histoire des Roses
 
Plan du jardin
 
Concours International de Roses Nouvelles
 
Renseignements divers
   
Liens utiles



La Roseraie en juin 1911

1898 : Création de la Société « Amis des Roses » par Louis Walter, éminent obtenteur. Le but de la Roseraie était de promouvoir la culture des roses. Livres et journaux étaient mis à disposition des membres de l’association. Messieurs Dohmen, Walter et Fischbach étaient respectivement président, secrétaire et assesseur. On comptait 25 membres le premier soir, presque 90 six mois plus tard.


La Fête des roses,19 juin 1911

1911 : Agrandissement du jardin ; survol de la cité en avion par Léon Leconte (voir monument commémoratif dans la roseraie). Lors de l’exposition de cette année, les rosiéristes exposants, enchantés par l’ambiance et les prix pratiqués décidèrent de céder à la Société l'ensemble des rosiers présentés. L’activité de la Société se mit en veille lorsque la Guerre éclata.


Corso fleuri 1953

1923 : 25e anniversaire, 1er corso fleuri et concours international de roses nouvelles. La Roseraie comptait déjà plus de 2000 membres. D’après les chiffres de la presse de l’époque, le corso rassembla plus de 30000 personnes (7000 habitants à Saverne à l’époque). La réussite de ce corso incita le comité à le reconduire tous les 2 ans et contribua grandement au renom de la Société Alsacienne et Lorraine des Amis des Roses, dont le nombre d’adhérents passa à 4540 en 1927.

1931 : Visite de la Roseraie par le Président Raymond Poincaré.

1937 : Baptême de la rose « ville de Saverne »
Saverne devient la cité des roses. Lors du corso de cette année, on fit état de chiffres avoisinant les 50000 personnes.

un exemple de foule dans la grand-rue lors du corso de 1951

 

1958 : fête pour le 60e anniversaire de la Roseraie, avec la « Nuit des Roses », la participation officielle de l'O.R.T.F. et une grande fête folklorique internationale.

1964 : Année du dernier corso fleuri à Saverne.

1993 : Hommage à Louise Weiss. Baptême de la rose « Louise Weiss » par Mme Catherine Lalumière. Pour plus d'informations, lire ci-après...

1998 : Fête du centenaire de la roseraie : exposition de roses coupées au Château des Rohan.

Award of garden excellence

2003 : Obtention de la distinction d'excellence des jardins par la "Fédération Mondiale des Sociétés de la Rose".

2004 : Entretien général confié à la Ville de Saverne (alors qu'auparavant c'était l'association des "amis des roses" qui s'en occupait ). L'association s'occupe dorénavant de l'animation et de la promotion de la roseraie.


La Roseraie de nos jours

Architecture de la Roseraie

Lors de la fondation de la Société, l'idée de créer un jardin des roses, véritable lieu d'exposition, était déjà d'actualité. L'association fit des recherches pour trouver un terrain et finalement, elle choisit celui appelé pré de l'hôpital. Le jardin occupait alors la moitié de la superficie actuelle.

Vue depuis l'ancienne entrée

Le mouvement artistique Jugendstil qui grandissait en Allemagne inspira largement l'architecte Peter Lambert de Trèves (Allemagne), lorsque celui-ci dessina les plans de la Roseraie. L'entrée de l'époque se faisait par l'arrière (rue de la Roseraie). Une fois la porte poussée, se dégageait une vue imprenable sur les parterres. La fontaine et les allées donnaient à ce lieu une impression de voûte celeste.

Suite à l'aménagement des routes autour du jardin, l'entrée a été déplacée route de Paris, la roseraie a, ainsi, gagné en surface et en beauté (voir plan du jardin)

D'autres améliorations sont en cours.


Rose Louise Weiss


Rose Louise Weiss

Le 26 juin 1993, la ville de Saverne et la Roseraie ont rendu hommage à Louise Weiss, Européenne de cœur, en lui dédiant une nouvelle rose de couleur jaune, spécialement crée pour elle et fêtant, ainsi,le centenaire de la naissance de cette femme remarquable.

Cette superbe rose, crée par l’obtenteur Paul Pekmez à Saverne, a été baptisée par Madame Catherine Lalumière, Secrétaire Générale du Conseil de l’Europe, en présence de nombreux invités.


La rose Louise Weiss rappelle l’action de cette femme intelligente, courageuse et passionnée.Elle milita pour les causes les plus difficiles :

-les relations internationales dans l’entre-deux-guerres

-l’idée européenne à travers la revue « L’Europe Nouvelle » qu’elle fonda en 1918

- l’émancipation féminine et la lutte pour le suffrage féminin qu'elle obtint du Général de Gaulle en 1946.

Louise Weiss, doyenne d’âge de l’Assemblée (elle a 86 ans), prononça, le 17 juin 1979, le discours inaugural du Premier Parlement européen élu au suffrage universel.


Décédée en 1983, elle légua la totalité de ses biens à la ville de Saverne, afin d’y constituer un musée retraçant son action. Ce projet a vu le jour dans le cadre superbe du Château des Rohan.

La rose « Louise Weiss » est issue de multiples hybridations réalisées dès 1986 dans les laboratoires de Monsieur Paul Pekmez, obtenteur de renommée internationale qui a transféré tous les droits concernant cette fleur à la roseraie de Saverne.


Le rosier est issu d’un croisement des variétés « golden fantaisie » et « bekola », ainsi que d’un cultivar nommé « pekgold ». Sur l’ensemble des semis, une selection d’une dizaine de cultivars fut réalisée en juin 1987. En novembre, les 3 cultivars restants furent greffés sur le porte-greffe « indica major », utilisé pour la culture des roses en serre. En 1988, après observartion et analyse, une seule greffe fut retenue. Les expérimentations continuèrent en serre puis en plein champ, à La Petite-Pierre et à Lochwiller de 1988 à 1990.
La variété obtenue a montré une très bonne résistance au froid par des températures atteignant – 15 °C, ce qui est remarquable pour un rosier jaune, généralement plus fragile. Bien que marquant un terrain peu propice aux maladies, il nécessite, comme tous les rosiers à fleurs claires, un traitement préventif contre l’oïdium.
La fleur, d’un jaune moyen, se distingue par son port érigé atteignant 80 à 120 cm. Légèrement parfumée, elle présente un diamètre moyen d’environ 10 à 12 cm. Son calice est formé de 25 à 30 pétales et son feuillage est légèrement vernissé et bien réparti sur l’ensemble du pied. Ces caractéristiques la prédestinent à être diffusée auprès des fleuristes.

Il est possible d'acheter des pieds de "Louise Weiss" chez le rosiériste Barth, producteur et partenaire de la Roseraie de Saverne
67, rue des Prés
6744 LOCHWILLER (près de Marmoutier)
Tél. 03 88 71 40 51

www.roseraiebarth.com


retour


Societé Alsacienne et Lorraine des Amis des Roses
B.P. 1 - 67701 SAVERNE CEDEX - Tel: 03.88.71.83.33
Pour plus de renseignements, contactez :
Mme Christiane BIHR 06 20 02 12 90
Nous contacter :
info@roseraie-saverne.fr